Roska News

Roska News

Conference de Presse prononcée par Roska le Samedi 10 Avril 2010

Roska & la FESCIPosted by Roska Mon, September 12, 2011 15:42:52


Conférence de presse de l'Amicale des Anciens Fescistes de la diaspora portant sur le Bicephalisme au sein de la FESCI

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, autorités de l'école ivoirienne, chers journalistes, Anciens Responsables de la FESCI, chers élèves et étudiants de Côte d'Ivoire, Camarades fescistes,

Je vous dis bonjour et bienvenus à cette conférence de presse.

Je suis là en tant que Coordinatrice Principale de l'Amicale des Anciens Fescistes, une structure qui regroupe des anciens fescistes de la Diaspora ivoirienne.

L'objectif Principal de l'Amicale des Anciens Fescistes est de pouvoir contribuer à l'amélioration de l'Ecole Ivoirienne en particulier et des conditions de vie de la jeunesse ivoirienne en général.

C'est dans cette logique que l'Amicale des Anciens Fescistes a initié une médiation depuis le 03 Janvier 2010 en vue de contribuer à la résolution du conflit qui divise les fescistes actuels à la suite des deux congrès qu'à connu notre Mouvement.

Le but donc de la rencontre de ce matin est de vous informer de l'évolution de cette médiation et aussi de vous dire à quel point ce conflit de trop que connaissent nos jeunes frères et sœurs de la FESCI nous interpelle.

La FESCI dans son Histoire a connu plusieurs formes de conflit. Mais ce conflit-ci marqué par deux congrès simultanés est le conflit qui pour notre part s'il n'a pas encore tué tuera la FESCI ou alors tuera la chose fesciste si on y prend garde. La preuve, ce conflit a déjà fait de nombreuses victimes.

Selon nos enquêtes et nos démarches de médiation menées auprès des deux tendances et de la population estudiantine et scolaire, trois raisons fondamentales expliqueraient “ce conflit de deux congrès“:

Première raison

Il est question pour les uns:

• de pouvoir contrôler la FESCI afin d'en faire un instrument de chantage là où bon leur semble.

• Ou alors de tout faire pour que la FESCI s'auto-détruise

Deuxième raison

Pour d'autres,

La FESCI est le seul moyen de survie aujourd'hui. Alors, il faut s'y imposer, s'y maintenir ou l'arracher de gré ou de force.

Troisième raison

Il s'agit de vouloir défendre, assurer et protéger les intérêts des élèves et étudiants de Côte d'Ivoire.

Après nos enquêtes, Mian et ses partisans, ainsi que Zagol et les siens affirment tous œuvrer pour cette troisième cause.

Logiquement donc, il ne devrait pas avoir de conflit tant les deux groupes en conflit semblent avoir la même conviction; C'est-à-dire oeuvrer pour défendre les intérêts sociaux et moraux des élèves et étudiants de Côte d'Ivoire.

Alors s'il y a conflit, c'est qu'il y a quelque chose qui cloche, quelque chose qui frise le malentendu voire le quiproquo.

Dans tous les cas, il est de notre Devoir en tant qu'ainés d'apporter nos conseils à nos jeunes frères et sœurs afin que ce énième conflit n'atteigne pas les dimensions destructives que le Mouvement a connu dans le passé.

Nous sommes conscients que beaucoup de gens ne nous faciliteront pas la tâche compte tenu de leur préjugés qui n'ont rien avoir avec nos motivations. Néanmoins, il faut dire que la cause qui nous envoie est noble et de ce point là nous avons choisi de compter sur l'intelligence, l'esprit de discernement et de maturité de nos camarades fescistes pour venir vers eux, pour leur tendre la main dans un DIALOGUE DIRECT INTER-FESCISTES.

Ecoutez, nous devons suivre les bons exemples camarades! ET un des bons exemples historiques de notre pays est le Dialogue Direct initié par le President Laurent Gbagbo.

Avec cet exemple, notre Dialogue Direct à nous, c'est-à-dire le Dialogue Direct Inter-Fescistes nous permettra de laver le linge sale en famille.

Camarades! Cela nous permettra de nous assoir, de discuter convenablement en tant que la jeunesse élite de ce pays donc des être pensants,et aussi en tant que des êtres qui voulons défendre les intérêts sociaux et moraux de nos semblables!

Camarades, être en désaccord ne signifie pas être des ennemies!

Il est vrai que nos enquêtes nous ont révélé que le mouvement souffre de plusieurs maux. En résumé, beaucoup de gens accusent la FESCI d'avoir perdu sa valeur tant sur le plan syndical que democratique et de s'être transformé en un Club de:

Monarchie,

Dictature,

Terrorisme,

Mercantilisme,

Corruption,

Malhonnêteté,

Pouvoirisme,

Dealer de drogue,

Prostitution et de proxénétisme

voire un Club de sorciers et/ou de Mafieux

en somme de toutes les Immoralités et de toutes les Bassesses.

C'est en cela que beaucoup de gens qualifient aujourd´hui la FESCI et souvent même à raison de monstre.

Si tel est le cas, nous devons tous porter la responsabilité et chercher ensemble à corriger ce qui est corrigible.

Nous sommes conscients que ce ne serait pas tâche facille dans la mesure où selon les parutions de certains journaux de la place, la FESCI serait à la merci de la classe politique.

Pour notre part, la Fesci est un mouvement fondé sur des bases démocratiques et doit donc résoudre ses problèmes et conflits de manière démocratique.

Notre position d'anciens responsables de la FESCI nous limite dans un rôle de médiation dans la gestion de cette énième crise du mouvement dans la mesure où nous ne sommes plus les acteurs principaux.C'est donc aux principaux acteurs et responsables actuels de l'école ivoirienne de prendre leur responsabilité, de comprendre que les grandes décisions leur reviennent.

I. Anciens & nouveaux responsables de la FESCI

C'est pour cela que nous lancons un vibrant appel par la présente conférence à tous les anciens et nouveaux responsables de la Fesci quelque soit leur bord politique, tous les Pères-fondateurs, pionniers de la Fesci, autorités de l'école ivoirienne, la classe politique dans son entièreté à s'impliquer d'avantage dans la résolution de cette crise car cela y va de l'avenir de notre nation.


II. Anciens fescistes devenus autorités politiques

Aussi serait-il important que cet appel ait un éco favorable auprès de nos camarades aujourd'hui autorités politiques ou membre de la société civile qui, malgré leurs manteaux divergents ont tous aujourd'hui une influence relative permettant de faciliter le règlement d'un conflit inter-fescistes. Certains noms parmi tant d'autres

Martial Ahipeau

Eugène Djué

William Atteby

Blé Guirao

Guillaume Soro

Charles Blé Goudé

Damana Picass

Karamoko Yayoro

Kacou Brou dit Maréchal KB

et bien d'autres.


III. Autorités universitaires et Scolaires

Nous interpellons aussi solennellement les autorités universitaires et scolaires à savoir,

Messieurs les Ministres de l'enseignement superieur, technique et professionnel,

de l'éducation nationale,

Messieurs les Présidents des Universités et tous les acteurs du système éducatif


IV. Le peuple et ses differents responsables

Nous invitons également,

Messieurs et mesdames de la société civile, des Droits de l'Homme,

Les chefs religieux,

Les Honorables Rois et Chefs traditionnels,

Les parents d'élèves et étudiants

à s'impliquer de facon efficiente dans la resolution de ce conflit de trop à la FESCI.

Il est vrai que toute la Côte d'Ivoire et l'opinion internationale attendent impatiemment l'accouchement de “bébé élection" en Côte d'Ivoire. Aussi beaucoup de projets de notre pays sont-ils conditionnés par cela. Néanmoins, avant l'accouchement, on peut au moins faire son trousseau, arranger la maison, se faire une beauté en attendant l'arrivée de bébé!-éléction. Alors camarades fescistes, camarades ex-fescistes, autorités universitaires et scolaires, chefs dignitaires des valeurs traditionnelles ivoiriennes, chers parents d'élèves et étudiants, l'Amicale des Anciens Fescistes de la Diaspora, par ma voix compte sur vous pour agir maintenant afin que nos jeunes frères et soeurs puissent aller à l'école dans des conditions humaines et humainement raisonnables aussi bien avant les élections qu' après les élections!

Force est de reconnaître aujourd'hui que la crise socio-politique qui secoue notre pays depuis 2002, prend du temps considérable à nos dirigeants de telle sorte qu'on a l'impression qu'ils ferment les yeux sur certaines choses, alors qu'ils sont sûrement debordés par la resolution de cette crise; enfin espérons le!

Pendant longtemps, ils ont été et continuent d'être préoccupés par le combat contre la Dictature Occidentale sur l'Afrique en général et notre pays en particulier.

Ils font aussi mains et pieds pour pouvoir organiser les elections et nous sortir non seulement de la crise de 2002, nous apporter la Paix tant espérée et surtout nous donner une independance digne.

La preuve, ils font tout ce qui est de leur possible pour que seuls les ivoiriens mais tous les ivoiriens soient inscrits sur la liste electorale. Bref, vous comprenez que nos dirigeants n'ont pas que la FESCI comme seul soucis! Alors camarades nous devons nous-mêmes prendre nos responsabilités non seulement pour sauver notre mouvement, sauver plusieurs vies humaines et aussi sauver l'Avenir de la jeunesse de ce pays.

V. Les Fescistes en particulier et la jeunesse en général

Reconnaissons que la violence, l'insécurité et d'autres réalités empêchent beaucoup d'élèves et étudiants d'aller à l'école aujourd'hui. Et si on n'y prend garde, ceux-là risquent d'être trop vieux si nous voulons attendre les elections pour régler le "conflit fesciste"en particulier et d'autres maux dont souffre l'école ivoirienne en générale.

Donnons donc la chance à tous d'aller à l'ecole avant et après les élections.

Oeuvrons dans le sens du bannissement de la Violence, de l'Agressivité, de l'Immorale et de tout ce qui n'est pas Digne du temple du savoir, dans notre quotidien, autour de nous et entre nous!

Entammons le Dialogue Direct Inter-Fescistes d'Abidjan!

Agissons maintenant dans l'intérêt de tous s'il vous plaît!

Restons dans la logique de le fête Pascale pour donner une nouvelle vie, un nouveau souffle, un nouvel espoir à l'école ivoirienne et à un avenir meilleur à notre pays!

La Fesci qui se voulait et qui se veut un Mouvement syndicaliste democratique doit avoir pour instrument principal le débat intellectuel et démocratique!

Si la FESCI ne donne pas l'exemple du débat intellectuel et démocratique aux élèves et étudiants de ce pays, à la jeunesse de ce pays, quelle structure de jeunesse le fera?

Un autre bon exemple historique de notre pays, c'est la culture de la Paix que le president Houphouet BOIGNY nous a laissés en héritage! Alors chacun de nous à son niveau doit oeuvrer pour que nous puissions retrouver cette Paix perdue et surtout que nous puissions la conserver une fois que nous l'aurons retrouvée! Camarades, rappellons-nous “la Paix n'est pas un vain mot, c'est un comportement!”

Pour terminer, je tiens à préciser que loin de nous l'idée d'incriminer l'une ou l'autre des parties ou de dire qui a raison ou qui a tort. NOTRE OBJECTIF EST DE MENER UNE MEDIATION AFIN D'ABOUTIR A UNE RECONCILIATION VRAIE ENTRE LES DEUX TENDANCES EN CONFLIT POUR UNE ECOLE IVOIRIENNE PLUS SURE ET UNE FESCI PLUS RESPONSABLE.

Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire!

Je vous remercie.

Profile de la Conferencière

Rosalie Kouamé dit Roska,

ex-responsable à la Fesci (Sécretaire Générale de la section Lycée Minicipal de Bouaké 1990-1993 sous AHIPAUD Martial) et (Sécretaire Générale de la section Fesci Criminologie 1993-1994 sous Eugène DJUE)

Rentrée au Danemark en Décembre 1994.

Formation: Ingénieur en Management à l'école des Ingénieurs de Copenhague.



Les Bons vieux temps de la FESCI

Roska & la FESCIPosted by Roska Mon, August 23, 2010 17:50:27


Blé Guirao, Roska et Bamba "Bino" à une élection de section Fesci au Campus de Bouaké en 1993.

Roska en Meeting Géant à l'Université de Cocody en 1994

Roska & la FESCIPosted by Roska Mon, August 23, 2010 16:21:39
Je me rappelle de ce dont on parlait à ce Meeting comme si c'était hier... N'zi Paul David, actuel conseiller du Président Laurent Gbagbo venait d'emprisonner certains de nos camarades de Bouaké (Koné Eugenie et bien d'autres). Il était question ici d'informer les étudiants de l'évolution de la situation et la Stratégie à adopter pour la Libération Immédiate et sans Conditions de nos amis!!! C'était en 1994.